L a u r e n t  H U N Z I K E R
Romans & nouvelles

Premier roman, tiré d'une expérience réelle. Celle d'un homme terrassé par une crise cardiaque, en pleine rue, sous mes yeux… le 15 décembre 2015.

Allongé sur le trottoir de la Porte d’Orléans, juste à l’entrée du métro, tombé là, sans grâce et sans pudeur, interrompu brusquement dans son trajet, dans sa vie par sa propre mort. Cet homme, inconnu, avait certainement des projets. Il avait une vie, des amis, des souvenirs, un grand amour peut-être?... Tout cela balayé en un rien de temps, sur ce trottoir: Un rien de tant... Fatalité de la vie. Envie de rendre hommage à cet inconnu, en imaginant un peu de son passé, vivant... le faisant héritier de certains de mes souvenirs personnels, au road trip de la vie et de ce que j'en sais. Faute de mieux.

Format poche - 5,59€Relié grand format - 12,78€PDF - gratuit

 

...Un essai très intéressant sur le caractère inéluctable de la mort mais également sur ce que peut nous apporter la vie en prenant en exemple ce personnage lambda dont on découvre ses moments de vie passés. (En tournant les pages)

Je recommande ce livre car les questions qu'elles inspirent au lecteur sur son propre destin sont en soi des leçons de vie indirectes. (Les paroles s'envolent)

Je recommande cette lecture à tous, car c'est un essai qui parle de la vie, et de ses conséquences. Un livre qui pousse à la réflexion et qui en touchera plus d'un. (Sophia's library)

Roman qui galope, écrit dans l'urgence, c'est indéniable. Les phrases sont tendues, courtes, arythmiques, comme les battements d'un coeur qui s'emballent, s'arrêtent, cherchent à repartir.
(Zultabix)

Une écriture improbable, électrisante, totalement décomplexée... mais très stylée. Des portraits. C’est un très beau roman, d’amour, un peu triste, raconté à la fois de dehors et du dedans, un roman d’amour et de désamour, d’abandon de la vie, mais avant, de l’envie. Un roman qui se lit comme un café le matin le weekend, lentement, en prenant son temps, pour faire évader les rêves. (I. Lestine)

Vraiment, lisez ce livre. C'est un véritable coup de cœur, et je pèse mes mots : je mettrais sans hésiter ce roman dans le top 5 de mes livres de l'année. Il m'a tellement chamboulé que je ne sais pas comment vraiment vous en parler, et mettre des mots sur ce que j'ai ressenti, ni être vraiment objective et parler du livre en lui-même. Il faut juste… Que vous le lisiez, vraiment. Ce livre est une vraie perle de l'autoédition, un OVNI, ce genre de roman qu'on ne peux lire que par ce biais, et qui nous laisse une trace vivace à jamais, une blessure douce qui ne se referme jamais vraiment. (La Plume)

Ce roman confirme le talent de Laurent Hunziker, un auteur que je vais continuer à suivre ! Je le remercie pour cette belle leçon de vie et je vous recommande vivement la lecture de ce roman et d'apprécier vous aussi la vie pas banale de Louis ! (Marie Nel)

La plume de Laurent Hunziker est emplie de justesse et de poésie. Nous ressentons le côté authentique de certaines situations vécues. Il y a une citation qui dit : « Vis comme si tu devais mourir demain ». Je trouve qu’elle résume exactement la teneur de ce très beau récit, profond, qui dénote d’une grande sensibilité et nous pousse à réfléchir. Un roman riche en enseignements et en émotions. Une belle réussite. Bravo ! Un auteur de talent à suivre. (Lecture évasion)


Silhouette : « Dessin qui représente un profil tracé autour de l'ombre d'un visage, d’un corps »

Certaines des histoires racontées sur ces pages sont tirées de faits réels. D’autres sont purement inventées, dictées par quelques divagations d'âme ou pensées vagabondes. Parfois encore, souvent, c’est mélangé : la réalité s’invite dans l'imaginaire et inversement, dessinant ainsi ces silhouettes indistinctes aux ombres infidèles... et retraçant d'une certaine manière un peu le chemin de ma vie avec ses contours incertains des souvenirs et des rêves.

Douze petits récits étranges, en hommage à quelques silhouettes croisées. Ou pas.

Format poche - 5,41€Relié grand format - 12,18€Liseuse (Epub) - 0,99€

 

J’ai passé un excellent moment à découvrir un auteur que je ne connaissais pas, il a su m’emmener dans son univers varié et très riche. Je serais ravie de le découvrir dans une autre parution, et voir si mon ressenti face à sa plume est toujours le même. Un auteur à découvrir sans hésiter, en tout cas, je vous le recommande! (Le Monde enchanté de mes lectures)

Une lecture que j'ai énormément appréciée. Tout d'abord, par la plume de Laurent Hunziker. L'écriture de cet auteur est très agréable à lire, fluide et variée. Elle déborde de tournures de phrases et d'un vocabulaire maîtrisé. Ce qui m'a le plus impressionnée sont les descriptions. Le travail fourni derrière l'écriture est fondamental. (Lectures d'un chat noir)

J’ai adoré ces nouvelles et ce qui est rare, ai eu un vrai coup de cœur pour la plupart de celles-ci. (P. Sevran)

Parfois drôles ou émouvantes, les nouvelles de Laurent Hunziker ne laissent pas indifférentes. Tout en délicatesse et légèreté, la plume de l'auteur vous transporte dans les confins de la poésie. une très belle découverte. (Jean-Luc Lafarge)

La plume de Laurent Hunziker est très poétique, ses descriptions nous portent à travers la vision du personnage avec une grande facilité. Je dirais même que l'on a parfois l'impression de regarder un artiste peindre sa toile avec douceur, reliant chaque élément de manière très simple. (Sophia's library)

Laurent Hunziker est parvenu à me faire voyager de nouvelle en nouvelle sans pour autant décrire de somptueux paysages, sa seule plume a permit la traversée des mots ainsi que leur transformation en tourbillon d'images dans mon esprit. (Wolkaiw: L'antre du loup)

C'est vraiment une très belle découverte pour moi, j'ai passé un très bon moment de lecture, je ne pensais pas d'ailleurs lire ce recueil si vite. Généralement, quand je lis des nouvelles, je ne lis pas tout en un seul bloc, mais là, je n'ai pas pu m'arrêter, prise par les personnages, par le questionnement, l'ambiance, et aussi bien sûr par le style et la plume de Laurent Hunziker. Je vous conseille vivement de lire ce recueil de nouvelles que je qualifierais de philosophique moderne ! Un grand merci à l'auteur de m'avoir permis de vivre autant d'aventures et d'avoir pu pousser la réflexion si loin ! (Marie Nel Lit)


J’ai retrouvé ce carnet, coincé entre deux livres, presque oublié, à l’ombre d’une étagère. J’avais commencé ce journal en 1976, à la sortie de l’enfance alors que je découvrais des émotions jamais éprouvées auparavant. Chamboulement.

Les mots sont naïfs, comme je l’étais à l’époque. Comme je voudrais l’être encore, sans doute... Amusé par ce récit désuet et enfantin d’un passé lointain, j’ai ajouté un passage à la fin de l’histoire, comme si je m’adressais à quelqu’un d’autre, un autre Laurent, quelque quarante ans en arrière...  ...et ce Laurent m’a répondu ! ... donnant naissance à une correspondance imaginaire, conversation décalée dans le temps, anachronique, de moi à moi, d'aujourd'hui à hier... 

- Non disponible -

 

J’ai beaucoup aimé la manière d’aborder le sujet, de transmettre des messages car finalement, ce livre veut délivrer des messages d’espoir, d’amour. Il donne envie d’y croire encore et encore. Il relativise les problèmes, il mène le jeune Laurent à prendre du recul, à se détacher des choses, à comprendre que ce n’est pas terminé. Et qui n’a jamais cru que sa vie était foutue quand l’amour nous tourne le dos ? Alors le Laurent du futur explique au Laurent d’avant que ce n’est pas terminé et quelque part, il nous le dit à nous aussi. (Lou de Bois)

Les romans de cet auteur sont toujours extrêmement sensibles et personnels, c’est ça que j’aime chez lui et qui fait qu’à ce jour, aucun de ses romans ne m’a déçue. Celui-ci ne fait pas exception à la règle, il est même, je pense, le plus personnel des trois, et ça n’a pas été pour me déplaire. J’ai été emportée dans cette histoire douce-amère d’un amour qui ne trouva pas de fin réelle, et qui trouvera de la résonance en chacun de nous, à condition d’avoir vécu un amour éconduit. (La plume)

Ce roman nous permet, tout en suivant les conversations entre les deux Laurent, de nous rendre compte aussi du chemin que nous avons parcouru et de notre propre évolution. Cela rend assez nostalgique de lancer ce regard sur le passé et je suis presque triste de ne pas avoir un vieux carnet qui traine quelque part et de ne pouvoir moi aussi replonger dans mes mots de l'époque et dans mes anecdotes de jeunesse. En bref, ce roman est un livre doudou comme je les aime, un qui fait du bien et qui nous donne le sourire de bout en bout. (Evasions littéraires)


Serge se réveille, dans son appartement londonien. Sur le bureau, trône une pile de feuilles qui n’étaient pas là hier soir... Il ne se souvient pas les avoir écrites, et pourtant,  c’est bien son écriture... mais, c’est un autre qui s’adresse à lui par le biais de cette longue lettre.

En parcourant les pages de ce manuscrit trouvé sur son bureau, Serge va découvrir le récit d’un étonnant voyage, irréel, impossible... Une aventure extraordinaire lui est contée... Mais par qui ? Pour quoi ? Serge résoudra-t-il  cette énigme, si c’en est-une ?... 

Format poche - 7,84€Relié grand format - 14,13€

 

Laurent Hunziker nous entraîne dans une aventure extraordinaire qui dépasse tout entendement. Il nous offre un voyage dont nous ne sortirons pas indemne. Nous irons à la rencontre de personnages de divers horizons qui sauront nous toucher, nous interpeller. Leurs expériences se transformeront en véritables sources d’enseignements et de questionnements fondamentaux.  Sa lecture achevée, Serge sera-t-il apte à comprendre ce qu’il s’est produit ? Choisira-t-il de s’entêter dans cette voix ? Ou décidera-t-il de continuer sa route en profitant de cette belle leçon acquise ? L’auteur véhicule des messages forts, beaux et percutants. Un roman profond, d’une grande humanité. Un chef-d’œuvre ! (Lecture évasion)

Je me suis plongé dans ce roman sans rien attendre, mais quelle surprise. Un roman qui nous fait vivre une expérience unique, premièrement de par la beauté et la justesse de la plume de Laurent Hunziker, c'est un roman impossible à mettre de côté... Le talent de Laurent Hunziker est grand, son imagination prolifique, sa prose d'une grande beauté et la magie de l'intrigue, c'est vraiment ce qui tient le lecteur dans ce roman. Une lecture que j'ai adorée, où je n'ai pas vu le temps passer. Je vous recommande de prendre le temps de lire ce roman, vous serez très satisfait, c'est un coup de cœur pour ma part.  Les mille et une pages (LM)

S’il y a bien quelque chose qui caractérise la plume de cet auteur, c’est l’originalité de ses écrits et de ses fils narratifs. C’est donc avec une grande curiosité que j’ai entamé cet ouvrage, me réjouissant d’avance de découvrir les chemins sur lesquels il allait nous emmener. Et autant le dire tout de suite, il nous réserve de nombreuses surprises dans ce roman, de quoi nous donner envie d’en apprendre toujours plus au fil des pages. Je dois dire que j’ai adoré le concept de ce voyage particulier et de la façon dont il nous est conté. L’auteur embarque facilement son lecteur et ce dernier n’arrive plus à reposer le livre, tellement il a envie d’en apprendre plus et de comprendre comment un tel voyage est possible. C’est intrigant, cela défie toute logique, tout en étant beau et rempli d’émotions. En bref, je me suis régalée avec ce roman très original qui nous propose un voyage incroyable. (Evasions littéraires )

 


English version
Pocket - 8,68$


Une petite fable (64 pages), qui raconte l’histoire d’une jolie maison bleue perdue au milieu d’un désert de pierres noires.

Une famille habite la maison, depuis longtemps... mais pour combien de temps encore, alors que le péril menace ? Ses habitants en ont-ils seulement conscience?

Courte fable, aussi courte que le temps qu’il reste à cette petite famille pour réaliser le danger et y faire face, réagir... Le pourra-t-elle? Le saura-t-elle? Le voudra-t-elle?

Format poche - 3,34€PDF - gratuit

 

Le texte est court, aussi je ne vais pas m’étendre trop sur le sujet pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte. Mais même s’il est court, il est percutant, bien ficelé et nous conduit mine de rien vers une fin totalement inattendue et qui n’ajoute qu’une réflexion supplémentaire par rapport à nos propres attitudes et à ce qui peut se passer au sein d’une communauté. C’est presque un peu effrayant. (Evasions littéraires )

Laurent Hunziker nous offre un conte captivant. Une morale précieuse à retenir. Une fable à lire absolument et à faire découvrir aux générations futures. Merci, Laurent. Un auteur de talent à suivre. (Patricia Mercier)

De base, je ne suis pas une adepte de ce genre littéraire, mais de temps à autre, je me laisse tenter. Eh bien, ici, aucun regret ! C'est une petite histoire qui se lit d'un seul jet (c'est un peu le principe de la nouvelle, je le reconnais), avec un caractère posé, poétique et qui amène à la réflexion. C'est très bien tourné, avec des phrases courtes et percutantes. Il y a beaucoup de description et celle-ci est amené de manière poétique que même les plus réfractaires comme moi, se laissent prendre au jeu. Vous l'aurez compris, l'auteur possède une belle plume et vaut vraiment le détour ! (Les lectures de mère Lin)

J’ai beaucoup apprécié cette petite histoire d’une soixantaine de pages. On y suit l’histoire d’une famillle, de leur maison, ainsi que le cycle de la vie. L’auteur a réussi a créer une très belle fable terminant sur une leçon de vie intéressante. J’ai aimé comment l’aspect de la fable était apporté. C’est original et facile à lire et définitivement facile d’accès aux plus jeunes lecteurs. On s’attache rapidement à cette petite maison bleue. En bref, l’histoire se lit rapidement et je pense que tous et chacun seront en mesure de comprendre l’essence même de celle-ci. C’est très profond et cela fait définitivement réfléchir. Je vous laisse sur une petite citation du livre que je trouve magnifique et surtout très vraie. « Ce qui est à proximité est toujours de moindre intérêt comparé à l’inaccessible lointain. Absurde ordre des priorités. » (Mélissa et ses livres)

C'est court mais pertinent. Nous découvrons une maison bleue perdue toute seule, loin de tout, au milieu d'un désert de pierres noires. Est t'elle toute seule ? N'y aurait-il pas, ailleurs, des maisons rouges, vertes ou bleues ? Pourquoi donc cette maison serait là, toute seule, isolée ? Les habitants vivent en parfaite harmonie. Ils ont un petit jardin, des arbres, des poules.. Tout pour être heureux. Mais peu à peu ce bonheur se fissure, les choix faits ne sont pas toujours des plus heureux.. C'est une fable écologique, avec une fin à laquelle je ne m'attendait pas mais qui colle parfaitement. Un futur possible si certains choix peu pertinents sont pris.. Je ne peux pas en dire plus, c'est un texte court et dire un mot de trop dévoilerait l'ensemble ce qui serait dommage. (Babelio)

Dans le genre « Apo » ou « Post-Apo » , un texte qui détonne sans fracas mais qui s'impose. Trés mélancolique, comme une chanson qui se termine dans un souffle. La morale que l'on tirera de ce texte. Souhaitons que Laurent Hunziker ne soit pas un Cassandre de plus et qu'on l'écoute. Un texte à lire et à relire et à faire connaître autour de vous. Indispensable! (Régis Tydgat )


Ces livres sont publiés en auto-édition et vendus prix coûtant (je ne prends aucune marge sur leur vente prix éditeur). Je les mets à disposition sur le site Lulu.com sous divers formats (poche, relié grand format, ...) juste pour concrétiser leur existence, boucler la boucle de l'auteur au lecteur. J'ai également réalisé les couvertures, alliant ainsi ma passion pour la photographie et le graphisme. L'écriture est une activité que j'exerce en amateur, aussi vos avis, conseils et critiques m'intéressent: N'hésitez-pas à me

Merci... et à très bientôt, au plaisir de vous lire à mon tour!